mardi 21 janvier 2014

Hasta la proxima!

Et voilà, toute bonne chose a une fin... Après une semaine complète au Costa Rica, il est temps de retourner à la maison.

Mais avant, une dernière excursion matinale! Une des espèces dont j'avais beaucoup entendu parler et dont j'espérais voir était l'Araçari de Frantzius. Il s'agit d'un petit toucan très coloré. J'avais réussi à voir cette oiseau un peu plus tôt cette semaine, mais pas de façon très satisfaisante. Mais aujourd'hui, c'était la totale! Cinq individus observés à découvert à quelques mètres de nous, dans le stationnement du supermarché de Punta Leona. Que demander de plus?

Araçari de Frantzius (Fiery-billed Aracari). Remarquez les couleurs, en
particulier au niveau de la poitrine et du ventre. Ça semble irréel comme
oiseaux!
Et une autre pourquoi pas?!

L'excursion s'est poursuivie avec notamment l'observation d'un autre Trogon pattu. En plus de pouvoir le photographier, on a même pris la peine de faire un petit vidéo en «iPhonescopie».

Trogon pattu (Gartered Trogon)

Le Motmot houtouc (Blue-crowned Motmot) était évidemment encore
présent au buffet.
À qui appartient cette queue? Au Kinkajou, un animal plutôt bizarre.
Celui-ci avait décidé de dormir à deux pas du buffet.

J'aurai finalement terminé la semaine avec un grand total de 102 espèces. Quand même pas trop mal pour une moyenne de 2-3 heures d'observation par jour. En ajoutant 1-2 randonnées dans le parc national de Carara, probablement que la liste du voyage serait grimpée à 150 ou 175 espèces. Mais il s'agissait surtout ici de vacances pour passer du temps en famille.

Évidemment, je n'aurais pu observer toutes ces espèces sans l'aide du guide-naturaliste de l'hôtel, Alex Barboza Elizondo. La première matinée, j'ai été un peu déboussolé par tous ces colibris qui passaient à toute vitesse ou ces petits passereaux posés au sommet des grands arbres. Ça prenait donc quelqu'un qui connait ses oiseaux de la région pour me donner quelques trucs. Je pense que je l'ai déjà mentionné plus tôt, mais c'est bien la première fois que je rencontre un guide aussi compétent. Le gars connait bien ses oiseaux, même au chant, et est hallucinant quand vient le temps de spotter et mettre dans le télescope un oiseau posé dans un arbre à un kilomètre. Avis aux ornithologues qui prévoient séjourner éventuellement à Punta Leona, Alex offre ses services pour vous amener un peu partout dans la région (p. ex. rivière Tárcoles, parc national Carara). Pour plus d'information, il suffit de le contacter par courriel ou depuis sa page Facebook.

Avec le guide-naturaliste de l'hôtel, Alex Barboza Elizondo.

Le gars est aussi très généreux. Tout juste avant notre départ, alors que nous profitions une dernière fois de la plage, Alex arrive en courant. Il nous avait cherché dans tout le resort. La raison? Il venait de trouver une Couleuvre arboricole (Parrot Snake) et voulait absolument la montrer aux garçons.

Un futur biologiste?
On forme la relève...

Nous retiendrons de ce voyage un endroit magnifique où séjourner pour profiter de la plage et des merveilles de la nature. Pour des ornithologues voulant voyager avec leur conjoint ou conjointe qui s'intéresse plus ou moins aux oiseaux, ou avec de jeunes enfants, c'est l'endroit rêvé!

Après deux voyages, ma liste des oiseaux du Costa Rica compte maintenant 165 espèces. Mais comme le pays compte plus de 900 espèces, j'ai amplement de raisons pour y revenir...

Hasta la proxima!