mercredi 17 mai 2000

Le calme plat

Je ne sais pas si c'est moi, mais depuis deux jours, c'est assez calme côté oiseaux...

Hier je suis allé voir l'Aigrette bleue. Elle était bien sur la rue Wilfrid-Charbonneau. Vraiment superbe oiseau! On a ensuite été voir les Phalaropes de Wilson (53e avenue à St-Blaise) Eux aussi étaient au rendez-vous. Plusieurs Mouettes de Bonaparte se laisser glisser sur l'eau des champs inondés, un rang plus loin... Ensuite, on a décidé de continuer sur notre chance pour faire un tour par l'Île-des-Soeurs voir le Petit blongios. Malheureusement, lui avait décidé de ne pas se présenter. On a fini la journée en faisant le tour du boisé : c'était le calme plat!!! Quelques espèces de parulines (maintenant très difficiles à voir à cause des feuilles qui se développent rapidement...), un Viréo aux yeux rouges, un Oriole de Baltimore ont daigné nous montrer leur binette. 

Ce matin, c'était tout aussi calme au mont Saint-Hilaire. Seulement 9 espèces de parulines entendues (7 vues). C'est vraiment très peu, comparativement à la semaine passée, où on ne savait plus où donner de la jumelle!!! Je n'ai pas revu, ni même entendu la Paruline azurée, mais j'ai quand même eu un lifer assez cocasse... J'ai finalement vu pour la première fois une Paruline masquée!!!! C'est une des plus communes et c'est une des dernières que je finis par voir... hihihi. Il y a aussi un autre nouvel arrivant au mont Saint-Hilaire aujourd'hui (en tout cas, je n'avais pas encore entendu son chant jusqu'à maintenant...) : le Pioui de l'Est. 

J'aimerais savoir si je suis le seul à avoir eu une «pénurie» de parulines depuis deux jours... Le pic de parulines de la fin mai est-il déjà passé à cause des températures qu'on a eu? Sommes-nous en avance cette année? Ou bien, était-ce juste parce qu'il faisait trop beau et que les parulines avaient décider de prendre ça relax et de ne pas bouger et de ne pas chanter aujourd'hui?