mardi 26 août 2014

Mon nouveau record

Un peu plus tôt cette année, je m'étais donné comme défi d'observer le plus d'espèces en une année mais en me limitant à la région administrative de Montréal. Les anglophones appellent ça un « County Big Year ». Et en fouillant dans mes statistiques d'observations, j'avais pu déterminer que mon record était de 117 espèces pour Montréal en une année.

Le Balbuzard pêcheur de la semaine dernière au Parc des rapides aura été ma 117e espèce pour l'année 2014, tout juste après la Sterne caspienne.

Ce Balbuzard pêcheur observé aujourd'hui aura été aussi ma 117e coche
pour l'année alors que j'en ai observé un la semaine dernière au-dessus de
l'île aux Hérons.
Ayant quelques heures de libre ce matin, je me suis dirigé vers le Domaine Saint-Paul, sur l'île des Soeurs, afin de profiter de la migration des parulines qui a cours en ce moment pour ajouter quelques espèces à ma liste annuelle. Finalement, je n'ai pas eu à me rendre bien loin. Les arbres et arbustes bordant le chemin reliant le stationnement au lac des Battures grouillaient de parulines, de viréos, etc. En quelques minutes, j'ai pu ajouter à ma liste la Paruline à tête cendrée (#118), la Paruline à calotte noire (#119), le Piranga écarlate (#120), la Paruline couronnée (#121) et la Paruline à poitrine baie (#122).

Ce colibri a bien voulu faire la pose pendant quelques secondes.
L'une des nombreuses parulines qui fréquentaient les abords du lac des
Battures.
L'intérieur du boisé était beaucoup plus calme, mis à part quelques mésanges, pics, viréos et grimpereaux. Il faut dire que la température était déjà très chaude ce matin. L'observation la plus intéressante fut sans aucun doute celle d'un groupe familial de Troglodyte des forêts.



Il reste donc maintenant un peu plus de quatre mois pour ajouter encore quelques espèces à cette liste annuelle.