dimanche 17 août 2014

Barge marbrée + parc des Rapides

Malgré la pluie prévue aujourd'hui, je me suis levé aux petites heures du matin avec comme objectif bien avoué d'aller cocher la Barge marbrée présente à Sainte-Martine depuis quelques jours. J'avais déjà vu cette espèce en Californie il y a quelques années, mais ce serait une première observation à vie au Québec. Et pour la première fois, mon partenaire d'expédition n'était nul autre qu'Antoine, mon petit bonhomme de 3½ ans.

Antoine devant un des panneaux d'interprétation que nous (Regroupement
QuébecOiseaux) avons réalisé pour agrémenter le Domaine-de-la-Pêche-au-
Saumon, à Sainte-Martine.

Il n'a fallu que quelques secondes à notre arrivée à Sainte-Martine pour localiser la Barge marbrée. Il s'agit d'un oiseau de rivage de couleur assez pâle et de grande taille, qui se démarque assez facilement des autres espèces de sa famille, même des chevaliers. Voilà donc ma 309e espèce observée à vie au Québec!

La Barge marbrée se démarque assez facilement des autres espèces d'oiseaux
de rivage, dont le Petit Chevalier.
Une vue un peu plus rapprochée pour apprécier les couleurs (malgré la lumière
épouvantable) et le motif du plumage.
Et une autre...
Celle-ci a été photographié en Californie, avec une
lumière nettement plus intéressante.

À notre retour à la maison, les nuages avaient commencé à laisser la place au soleil ainsi qu'au ciel bleu. Nous avons donc décidé pour l'après-midi d'aller se promener dans le secteur de Lasalle. Cette randonnée fut assez courte, mais m'a tout de même permis d'ajouter la Sterne caspienne (#116) et le Balbuzard pêcheur (#117) à ma liste annuelle de la région de Montréal. Avec ces deux espèces, j'égale donc mon record du nombre d'espèces observées dans une année à Montréal. Et il me reste encore un peu moins de 4½ mois pour battre ce record. Voici d'ailleurs un très bref aperçu des espèces encore non-observées à Montréal cette année et que j'espère bien trouver d'ici le 31 décembre prochain : Sarcelle d'hiver, Fuligule à collier, Fuligule milouinan, Petit Garrot, Plongeon huard, Buse pattue, Mouette de Bonaparte, Goéland arctique, Goéland bourgmestre, Grand-duc d'Amérique, Harfang des neiges, Chouette rayée, Pic maculé, Crécerelle d'Amérique, Roitelet à couronne dorée, Merlebleu de l'Est, Jaseur boréal, Plectrophane des neiges, Paruline à tête cendrée, Cardinal à poitrine rose, Sizerin flammé, Tarin des pins, etc. etc. etc.

Pour terminer la journée, nous avons décidé de faire un saut au parc Angrignon, un endroit que je n'avais pas visité depuis plusieurs plusieurs années. Côté ornithologique, l'endroit a du potentiel. Mais pour le reste, ce n'est vraiment pas l'endroit le plus invitant! Tous les bâtiments ont l'air délabrés. Bref, le site mérite bien franchement d'une grosse cure de rajeunissement.