dimanche 7 janvier 2001

Retour du Costa Rica!

Si vous n'avez pas eu de nouvelles du mont Saint-Hilaire durant les deux dernières semaines, c'est tout simplement parce que j'était en train de faire un stage d'écologie tropicale au Costa Rica! Ah la grosse vie sale... Malheureusement, pour plusieurs raisons (que je vais énumérer ci-dessous), l'observation des oiseaux n'a pas été ma priorité... Mais, j'ai tout de même pu observer 100 espèces d'oiseaux là-bas (dans mon second message).

1) Comme il y avait aussi un aspect communautaire à notre stage, nous étions hébergés par des familles costariciennes. Pour aider le tout, nous ne savions pas un mot d'espagnol, alors que les costariciens ne connaissaient que l'espagnol, pas un mot d'anglais... Disons que les premières journées ont été consacrées à l'adaptation, très difficile je dois l'avouer. Par contre, c'est une expérience que je conseille de vivre au moins une fois dans sa vie!

2) Mes baguages ont été perdus au Salvador. Je ne les ai eu qu'après 12 jours! Donc, sur 15 jours, je n'ai eu que mes baguages (dont mon télescope) durant les 3 derniers jours... Comme on était un groupe, j'ai réussi à me débrouiller en empruntant des vêtements à tout le monde!

3) Tellement d'imprévus sont arrivés (c'en est incroyable!) qu'on a dû soit abandonner des visites (comme au volcan Irazù), soit les faire à la course (comme au volcan Rincon de la Vieja et au parc Braulio Carillo...). En fait, il n'y a que le parc de Santa Rosa (dans le Guanacaste) et la ville de San José que j'ai pu visiter autant que je voulais...

4) Comme tous les endroits où je suis allé étais peuplés d'animaux dangereux, il était totalement interdit de sortir des sentiers, et il était très fortement recommandé de regarder où on marchait (c'est-à-dire à terre...). Juste comme exemple, j'ai séjourné durant 5 jours dans le parc de Santa Rosa. Durant ce séjour, on a trouvé à moins de cinquante pieds de notre campement : quatre espèces de serpents venimeux (j'ai failli marcher sur un serpent corail...), deux espèces de tarentules, des scorpions (dont un a été trouvé dans le lit d'une de mes amies...), des iguanes, des fourmis (dont la morsure est très douloureuse!), etc...

Finalement, comme c'était un stage, mes journées étaient extrêmement bien remplies! Et comme je l'ai dit plus tôt, il s'est tellement passé de péripéties que j'en ai pour des heures à raconter tout ce qui s'est passé (c'est difficile à croire que tout s'est passé dans le même voyage!)