jeudi 2 novembre 2000

La arlequine est toujours là

Un petit tour au Bassin de Chambly m'a permis d'observer mon premier Arlequin plongeur (elle est moins colorée que le mâle, mais quand même...). Pendant que je l'observais, elle s'est approché d'un groupe de Goélands à bec cerclé, puis s'est fait attaquée par ceux-ci à plusieurs reprises.

Ensuite, mon attention a été attirée par un groupe de canards au bout de l'île qui fait face au Fort Chambly. C'était des appelants simulant un groupe de fuligules. Je ne sais pas si je me trompe, mais cette portion du bassin n'est pas désignée Refuge d'oiseaux migrateurs?